Coque personalise an airway tube so he can breathe-pochette pour samsung galaxy core plus-syljku

Dans le cas de Kaiba (KEYE Gionfriddo, les médecins n’ont pas eu le temps d’épargner.) En raison d’une malformation congénitale, le petit garçon de l’Ohio a continué de s’effondrer, provoquant l’arrêt de sa respiration et souvent son cœur. attelles des voies aériennes, mais n’avait pas encore implanté un chez un patient.

En un seul jour, ils sortent 100 petits tubes, en utilisant des lasers guidés par ordinateur pour empiler et fusionner de fines couches de plastique au Coque huawei 2018 lieu de papier et d’encre pour former différentes formes et tailles. Le jour suivant, avec l’autorisation spéciale de la Food and Drug Administration, ils ont implanté l’un de ces tubes à Kaiba, la première fois que cela a été fait.

Soudainement, un bébé que les médecins avaient dit ne quitterait probablement pas l’hôpital en vie pour respirer normalement pour la première fois. Il avait 3 mois quand l’opération a été faite l’année dernière et a presque 19 mois maintenant. Il est sur le point d’avoir son tube de trachéotomie enlevé; Il a été placé quand il avait quelques mois et avait besoin d’un appareil respiratoire. Et il n’a pas eu une seule crise respiratoire depuis son retour à la maison il y a un an.

un enfant en bonne santé en ce moment, a déclaré le Dr Mott Children Hospital de l’Université du Michigan à Ann Arbor, où l’opération a été faite. Il a décrit jeudi dans le New England Journal of Medicine.

Des experts indépendants ont loué le travail et le potentiel de l’impression 3D pour créer plus de parties du corps afin de répondre aux besoins médicaux non satisfaits.

la vague de l’avenir, a déclaré le Dr Robert Weatherly, spécialiste en pédiatrie à l’Université du Missouri à Kansas City. impressionné par ce qu’ils ont pu accomplir. Jusqu’à présent, seuls quelques adultes ont eu une trachée, ou greffe d’une trachée, en général pour remplacer celles détruites par le cancer. Les trachées proviennent de donneurs morts ou ont été fabriquées en laboratoire, parfois en utilisant des cellules souches. Le mois dernier, une fille de 2 ans née sans trachée en a reçu une provenant de ses propres cellules souches sur un échafaudage en plastique dans un hôpital de Peoria, Illinois.

Kaiba avait un problème différent: une bronche incomplètement formée, l’une des deux voies respiratoires qui partent de la trachée comme des jambes de pantalon vers les poumons. Environ 2 000 bébés naissent avec de tels défauts chaque année aux États-Unis et la plupart les dépassent à l’âge de 2 ou 3 ans, à mesure que le tissu se développe.

Dans les cas graves, les parents apprennent le défaut lorsque l’enfant cesse brusquement de respirer et meurt. C’est presque arrivé quand Kaiba avait 6 semaines dans un restaurant avec ses parents, April et Bryan Gionfriddo, qui vivent à Youngstown, dans le nord-est de l’Ohio.

Elle est devenue bleue et a cessé de respirer, et son père a fait de la RCR pour le ranimer, a dit April Gionfriddo.

Plus d’épisodes ont suivi, et Kaiba a dû aller sur un appareil respiratoire quand il avait 2 mois. Les médecins ont dit au couple que son état était grave.

quelques-uns d’entre eux ont dit qu’il avait de bonnes chances de ne pas quitter l’hôpital en vie. C’était assez effrayant, dit sa mère. Presque chaque nuit, il priait, espérant qu’il passerait. Un Coque Huawei En Ligne médecin de l’hôpital Akron Children, Marc Nelson, a suggéré le travail expérimental dans le Michigan. Les chercheurs ont testé les attelles des voies respiratoires fabriquées à partir de polyester biodégradable qui est parfois utilisé pour réparer les os et le cartilage.

Kaiba a eu l’opération le 9 février 2012. L’attelle a été placée autour de sa bronche défectueuse, qui a été cousue à l’attelle pour l’empêcher de s’effondrer. L’attelle a une fente le long de sa longueur, de sorte qu’elle peut s’étendre et se développer lorsque l’enfant fait quelque chose qu’un implant artificiel permanent ne pourrait pas faire.

Le plastique est conçu pour se dégrader et progressivement être absorbé par le corps pendant trois ans, alors que des tissus sains se forment pour le remplacer, a déclaré l’ingénieur biomédical qui a dirigé le travail, Scott Hollister.

Green et Scott Hollister ont un brevet en instance sur l’appareil et Hollister a un intérêt financier dans une entreprise qui fabrique des échafaudages pour implants.

Le Dr John Bent, spécialiste en pédiatrie au Collège de médecine Albert Einstein de New York, a Coque Samsung déclaré que seul le temps nous dira si cela s’avère être une solution permanente, mais il a félicité les chercheurs d’avoir persévéré pour le développer.

Je peux penser à une poignée d’enfants que j’ai vus au cours des deux dernières décennies qui ont beaucoup souffert qui aurait probablement bénéficié de cette technologie, a déclaré Bent..

Tags: , , , , , , ,

Comments are closed.